Les Courses de la Colline

Les Forts Trotters en collaboration avec le VCUStri

La Presse en parle…

image

image

Article paru dans le magazine Courir en Alsace du mois de mai 2015

Courir en Alsace mai 2015Courir en Alsace mai 2015 p

Article paru dans le journal Nieder Info

Article paru dans le journal Nieder'Info

Article paru dans le journal Nieder’Info

Athlétisme – 4e édition des courses de la colline à Niederhausbergen

À l’assaut de la colline

Le ciel menaçant les aura épargnés. Qui ça ? Les joyeux sportifs venus défier les courses de la colline de Niederhausbergen.

Gilles Meyer mène devant Florian Weisser dans la montée de la colline. Les rôles seront inversés sur la ligne d’arrivée. Photo DNA – Michel Frison

Gilles Meyer mène devant Florian Weisser dans la montée de la colline. Les rôles seront inversés sur la ligne d’arrivée. Photo DNA – Michel Frison

On connaît le refrain: de 7 à 77 ans, ou presque, la «course à pied est ouverte à tous». Aux côtés des coureurs invétérés s’alignent débutants et curieux, mais surtout, «aux côtés des hommes, se battent les femmes». Et elles font bonne figure!

«Je connais le parcours et je l’aime beaucoup»

À l’arrivée du 5km, Aude Vollmer (Endurance Shop) n’a pas à rougir: 16e au scratch, deux petites minutes à peine derrière le premier homme, Régis Haegele.

«Je connais le parcours et je l’aime beaucoup.» C’est drôle, l’année passée, elle finissait deuxième derrière… Clarisse Salomon, deuxième féminine du jour et jusqu’alors invaincue sur les courses de la colline. «Il y avait du niveau, j’avais un bon lièvre devant!»

Chez les hommes, et pour l’anecdote, Régis Haegele s’impose en 16’13”, soit exactement le même temps que Steve Muller, vainqueur l’année dernière. Complètent le podium Laurent Winkel, auteur d’une 5e place le jour précédent aux Foulées de la Bruche, et Antoine Gerber en 16’49” tous les deux.

Au départ de l’épreuve reine du 11km, on entend saluer Mickaël Charpentier, un coureur guéri du cancer. Parce que les courses de la colline, c’est aussi ça: pour chaque inscription, 2€ sont reversés à la Ligue contre le Cancer.

Première gagnante

pour Florian Weisser

Fort nombreux au départ, des «cœurs battants dans des corps vaillants» partent pour 11km d’effort, dont une traversée de la fameuse colline.

Au bout de 39’19”, Florian Weisser (ANA/RA Saverne) arrive. «C’est ma première ici!» Et le verdict? «C’est vraiment une chouette course! Surtout qu’on a été deux – avec Gilles Meyer – à mettre le rythme.

Gilles a dû en être ravi, lui qui s’était trompé de chemin l’année dernière sur le 5km. «Je devais prendre une revanche; on s’est bien battu.» Le troisième, Fabrice Westenhoeffer, n’est pas mécontent, malgré la la fatigue liée à sa troisième place aux Foulées de la Bruche. «J’envoie encore à 45 ans!

Même si la deuxième place semblait jouable, il retient «une belle course».

Tout comme Mélanie Behrens, 39e au scratch en 49’11”. «L’organisation est très bien faite; ces courses sont très sympa.» Voilà qui devrait ravir les Forts Trotters, associés au VCU de Schwenheim pour l’occasion.

Un peu de boue, quelques glissades, mais surtout beaucoup de bonne humeur et des coureurs satisfaits: ce qu’il faut retenir de la quatrième édition des courses de la colline de Niederhausbergen.

Niederhausbergen : Allenbach détrône Winkel

Article publié dans le journal l’Alsace le 05/05/2014 à 05:00 S.G.

Emmanuel Allenbach (RAS) a remporté samedi le 11 km des Courses de la

colline à Niederhausbergen, devant le lauréat des deux premières éditions

Laurent Winkel. Succès de Steve Muller sur 5 km.

Pour sa première participation aux courses de la colline de Niederhausbergen samedi, Emmanuel Allenbach n’a pas laissé la moindre chance à ses rivaux. Le Savernois, qui enchaîne les succès (la montée du Horohdberg à Munster le 12 avril et la Ronde des Elfes à Pfaffenheim le 19), a étoffé sa collection en survolant le 11 km de cette 3e édition. Même Laurent Winkel, lauréat en 2012 et 2013, termine loin, à la 2e place certes, mais à près de deux minutes (38’31’’ contre 40’18’’).

La course s’est dénouée au 5e km lorsque Gilles Meyer a disloqué le trio de tête que composaient aussi Winkel et Allenbach. « Gilles a accéléré et a permis de distancer Laurent, mais il s’est mis dans le rouge , raconte le vainqueur. J’ai aimé le parcours accidenté. C’est presque un cross et ça correspond à mes qualités. »

Salomon puissance 3

Le vainqueur 2013 du Trophée des Vosges, qui espère conserver son sceptre et vise aussi le championnat d’Alsace de la montagne le 22 juin au Molkenrain, a géré d’autant plus aisément que G. Meyer, victime d’une erreur d’aiguillage peu après, a perdu un temps précieux et ne termine « que » 5e. Winkel, qui le talonnait lorsqu’il s’est égaré, s’offre donc le premier accessit. Le vice-champion de France 2012 de Bike and Run (avec Antoine Gerber), qui prépare l’Ironman d’Embrun le 15 août, n’est pas déçu de la perte de son titre. « Je me contente avec joie de la 2e place. Emmanuel était plus fort et je n’avais pas de jambes. »

Deux jours après sa victoire au semi-marathon d’Ernolsheim-sur-Bruche, Fabrice Westenhoeffer complète le podium, à seulement 4’’ de Winkel. Comme ce dernier, la double tenante du titre, Hélène Froehlich, a dû rendre sa couronne chez les dames. La Strasbourgeoise, qui lorgne les championnats d’Europe de triathlon en juin à Kitzbühel (Autriche), s’est nettement inclinée face à l’Obernoise Marie Ott (46’55’’ contre 43’39’’). Surprise par la difficulté d’un parcours remodelé et pourtant jugé « moins dur » par H. Froehlich, Ott confirme sa très bonne forme qu’avaient déjà illustrée ses 36’41’’ aux championnats de France du 10 km à Valenciennes.

Des trois doubles vainqueurs en 2012 et 2013, seule Clarisse Salomon signe la passe de trois sur le 5 km. Chez les hommes, le Bischheimois Steve Muller franchit victorieusement la ligne en 16’13’’.


Article DNA publié le 05/05/2014

Athlétisme 3es Courses de la Colline à Niederhausbergen – Athlétisme Un

excellent test pour Steve Muller et Emmanuel Allenbach

Emmanuel Allenbach vainqueur de la CNC, Course Nature de la Colline.

Emmanuel Allenbach vainqueur de la CNC, Course Nature de la Colline.

Après deux premières éditions catastrophiques à cause du mauvais temps, les organisateurs des Courses de la Colline ont enregistré 461 coureurs, samedi.

Pour le plus grand bonheur du président Thierry Husenau et de ses amis des Forts trotters, les coureurs du 5 km et du 11 km ont apprécié la variété du parcours à travers champs, pistes cyclables et autour des forts Ducrot et Foch. Dans la course nature de 11 km, ils ont pu savourer quelques raidillons et descentes supplémentaires.

Sur le 5 km, le Robertsauvien Steve Muller a bien contrôlé les débats. Il s’est imposé en 16’13’’ devant Xavier Tupet (2e en 16’24’’) et Antoine Gerber (3e en 16’35’’). Chez les féminines, la vigneronne Clarisse Salomon a pris le meilleur sur ses concurrentes (21e au scratch en 19’29’’). Elle termine devant la Robertsauvienne Laura Seyler (23e en 19’50’’), l’ancienne cycliste de Wingersheim Estelle Lehmann (32e en 20’23’’), la minime Nadia Helmbold (ANA, 45e en 21’23’’) et la vétérane Muriel Ancel (46e en 21’28’’).

Dans l’épreuve reine du 11 km, les observateurs s’attendaient à une nouvelle et troisième victoire de Laurent Winkel. En effet, l’habitant du village voisin de Mundolsheim connaît très bien le terrain ainsi que les moindres difficultés du parcours.

Au départ, il a été logiquement en première ligne, avant de s’élancer à travers champs en direction de la piste cyclable vers Mundolsheim. Mais le coureur a été moins en jambes que d’habitude et, en plus, il était entouré d’adversaires redoutables comme le futur vainqueur Emmanuel Allenbach (38’31’’).

« Un parcours magnifique »

Vainqueur du Trophée des Vosges 2013 et de la récente Ronde des Elfes à Pfaffenheim, le Savernois est un spécialiste des parcours accidentés et était venu à Niederhausbergen pour vaincre. « J’aime le cross et la montagne », confie-t-il.

À mi-course, il avait déjà gagné après avoir lâché ses compagnons d’échappée Laurent Winkel, Gilles Meyer – qui a perdu toute chance de podium en se trompant sur le parcours – et l’insatiable Fabrice Westenhoffer. Après une série de quatre victoires, le fringant vétéran de Schweighouse était très satisfait de son podium (3e en 40’22’’).

Pour leur part, les premières féminines Marie Ott (17e en 43’39’’) et Hélène Froehlich (36e en 46’55’’) ont aussi été satisfaites de leur chrono, réalisé « dans une bonne ambiance et sur un parcours magnifique et très varié ».

Comme de nombreux concurrents, elles reviendront l’an prochain « pour s’oxygéner sur les hauteurs de Hausbergen et se faire plaisir »


Article DNA publié le 30/04/2014

Athlétisme A Ernolsheim/Bruche et Niederhausbergen De chapelles en

colline

Laurent 2013

La passe de trois pour Laurent Winkel sur la colline de Niederhausbergen ? Photo archives DNA – Jean-François Badias

Un semi-marathon, sur le circuit des chapelles, crée la nouveauté demain matin aux 5es Foulées de la Bruche à Ernolsheim. Samedi, les coureurs partent à l’assaut, pour la troisième fois, de la colline de Niederhausbergen.

5es Foulées de la Bruche à Ernolsheim

Pour cette cinquième édition des Foulées de la Bruche, le RAME (Running Athlétisme Marche Ernolsheim) organise toujours deux courses.

La plus courte ne change pas et se dispute toujours sur 6,5km. La plus longue l’est désormais de 2,1km de plus puisque les 19km des éditions précédentes sont remplacés par un semi-marathon.

Le circuit des chapelles, « entre vignoble et canal » comme le précise le RAME, permettra aux coureurs d’évoluer entre celles de Saint-Armuth, Saint-Ulrich, Saint-Denis, Marie Auxilliatrice, Maria Altbronn, Saint-Michel. L’église du Dompeter ou encore l’abbaye d’Ergersheim sont aussi au programme “touristique” de ce semi-marathon. L’an dernier, c’est Arnaud Bucher (ASL Robertsau) qui avait dominé le 19km.

Départs (9h le semi-marathon, 9h20 les 6,5km) et arrivées à Ernolsheim/Bruche demain.

3es Courses de la colline à Niederhausbergen

Les Forts Trotters, en collaboration avec le VCUStri, organisent ce samedi la 3e édition des Courses de la colline à Niederhausbergen.

Deux épreuves sont au programme : un 5km avec 35m de dénivelé positif et un 11km avec 133m de dénivelé positif.

Pour une troisième fois, l’ascension de la colline va mettre à rude épreuve les organismes des candidats sur un parcours qui ne manque pas d’autres difficultés.

Les deux premières éditions du 11km ont été remportées par Laurent Winkel, le coureur de l’ASPTT Strasbourg grand connaisseur du secteur. Une hégémonie que contestera Guillaume Pillon (Dingsheim), souvent bien placé sur le bike & run voisin d’Oberhausbergen.

Départs (5km à 17h, 11km à 18h) rue de Bischheim, arrivées rue du Fort Foch. Inscriptions en ligne sur http://www.performance67.com


Article DNA publié le 06/05/2013 à 05:00

athlétisme Courses de la colline à Niederhausbergen

Laurent Winckel remet ça

Laurent Winckel en chemin – instable – pour une seconde victoire consécutive par-delà la colline de Mundolsheim, direction Niederhausbergen. Photo DNA – Jean-François badias

Bis repetita ? Bien plus que cela. Laurent Winckel a quasiment mis deux minutes à son chrono de l’an passé… sur un parcours pourtant rallongé de 300m (11,6 km). Il partage les lauriers avec Karim Khodjaoui, vainqueur du 5,5 km, et les deux lauréates féminines, Hélène Froehlich, remarquable 12e au scratch, et Clarisse Salomon.

En pleine course , le ciel leur est tombé sur la tête, samedi en fin d’après-midi. La montée bien raide vers l’arboretum du Gloeckelsberg à Mundolsheim, le terrain de l’école de parapente, s’est avérée d’autant plus périlleuse et casse-pattes. Vaincre la pente oui, mais aussi rester debout sur cet étroit serpent de terre transformé en patinoire pour beaucoup.

Même topo pour la descente. Encore heureux que les Forts Trotters avaient pris soin d’équiper cette dernière de cordes, sans quoi il eut été difficile de la maîtriser.

Les efforts des organisateurs et de leurs 90 bénévoles ont hélas été eux aussi douchés. Bien des participants potentiels, les yeux rivés sur la grisaille humide du ciel ont préféré rester au sec, sans parler de la concurrence nouvelle du trail du Hasel. Au bout du compte, ils auront certes été 130 sur la boucle de 5,5km intra muros, en gros comme en 2012, mais seulement 250 sur les 11,6 km, via la fameuse colline. Il en manquait bien 120 à l’appel.

Laurent Winckel, lui, était bien fidèle au poste. Le coureur de l’ASPTT Strasbourg a très vite dynamité l’épreuve reine, en compagnie d’Arnaud Bucher.

En terrain connu et conquis

Les deux hommes se sont relayés, avant que Winckel, connaissant parfaitement les lieux, ne se détache. Imperceptiblement d’abord, irrémédiablement ensuite.

À une vingtaine de secondes seulement après 8 km, Arnaud Bucher, surpris par l’exigence du tracé, accusait finalement un retard de 2’39” sur la ligne. Suffisant néanmoins pour préserver la seconde place, devant Freddy Lapp, du RT Schweighouse.

Chez les féminines, Hélène Froehlich a elle aussi frappé un grand coup, s’imposant en laissant seulement onze hommes devant elle !

Sur 5,5 km, les podiums ont fière allure. D’une part, le Robertsauvien Karim Khodjaoui devance Arnaud Boyet et Xavier Tupet. Clarisse Salomon (AFCF), une semaine avant le semi-marathon des courses de Strasbourg, précède Aude Wackenheim (RT Schweighouse) et Laura Seyler (ASL Robertsau) de l’autre.

Thierry Husenau, président des Forts Trotters, s’est pour sa part fendu d’une première prière dès samedi soir, afin que le beau temps soit de la partie l’an prochain. Les courses de la colline constituent un enrichissement pour le calendrier hors stade. Elles le mériteraient bien.

_____________________________________________________________________________________________

Colline Winkel entre les gouttes

Journal L’Alsace  le 06/05/2013 à 05:00

La 2e édition des courses de la colline organisée par les Forts Trotters et le VCUS tri avait lieu ce samedi à Niederhausbergen. Sous une météo capricieuse, le régional de l’étape Laurent Winkel, a décroché sa seconde victoire dans l’épreuve.

« Perso, je n’en peux plus ! » , lançait le vainqueur du jour après avoir bouclé le tracé escarpé de 12 km au terme de 45 minutes d’efforts. « Je me devais de faire cette course, j’habite juste à côté, heureusement que j’ai le soutien de mon amie » , soufflait-il. Le genou ensanglanté par une chute, Laurent Winkel avouait « être parti trop vite » avec Arnaud Bucher. « Je me suis mis dans le rouge assez vite, mais j’entendais à son souffle qu’il était moins bien physiquement ». Le moment choisi par le jeune vétéran dans la montée du 6e km pour se détacher d’Arnaud Bucher qui finit second (47’58) devant un autre vétéran, Freddy Lapp (48’32).

« La course est vraiment sympa, et très bien organisée » , précisait à juste titre Laurent Winkel. Des dires corroborés par l’autre grande gagnante du jour, Hélène Froehlich, qui comme son homologue masculin décrochait en 54’01 sa deuxième victoire dans la course nature. « Les conditions étaient proches de celles d’un trail, c’est une très belle course » , expliquait la triathlète.

Pour la seconde année consécutive, les organisateurs étaient obligés de composer avec une météo très arrosée. Si les 130 participants du 5 km, remporté par Karim Khodjaoui (16’35) et Clarisse Salomon (19’21), sont passés entre les gouttes, les 227 autres engagés sur le 12 km sont partis sous des trombes d’eau rendant par endroits les conditions de course compliquées.

Les résultats

5 km : 1. K. Khodjaoui (ASL La Robertsau) 16’35’’ ; 2. A. Boyer (Jog’R Le Team) 16’45’’ ; 3. W. Tupet (Jog’R Le Team) 16’56’’ ; 4. J. Siat (Strasbourg) 17’09’’ ; 5. E. Steffen (Team Endurance Shop) 17’12’’ ; 6. M. Zerairia (Team Saverne) 17’43’’; 7. B. Basch (ANA Lauterbourg AC) 17’54’’; 8. P. Gervais (Ana SG Wantzenau) 18’00’’; 9. N. Kropp (Running Team Schweighouse) 18’07’’; 10. T. Gehin (Team Coach Avenir) 18’22’’.

12 km : 1. L. Winkel (Crédit Mutuel) 45’19’’; 2. Arnaud Bucher (Sport 2000) 47’58’’; 3. F. Lapp (Running Team Schweighouse) 48’32’’; 4. G. Pillon (Jog’R Le Team/Adidas) 49’42’’; 5. M. Matrat (Team Coach Avenir) 50’18’’; 6. M. Thevenot (Rucksack Team) 50’38’’; 7. M. El Aatmani (Holtzheim) 52’10’’; 8. J. Matrat (Team Coach Avenir) 52’25’’; 9. H. Hammer (Eichelthal) 52’34’’; 10. B. Rainaud (ASPTT Nancy) 53’07’’.

_____________________________________________________________________________________________

Extrait article DNA publié le 03/05/2013 à 05:00

athlétisme Ce week-end, hors stade Ça grimpe à

Niederhausbergen, plus encore à Oberhaslach

Niederhausbergen : ou comment s’offrir une course nature avec, mine de rien, une belle grimpette. Photo archives DNA

Niederhausbergen : ou comment s’offrir une course nature avec, mine de rien, une belle grimpette. Photo archives DNA

Nouveau venu en 2013, le trail de la Hasel est déjà un succès. Les courses de colline à Niederhausbergen en sont à leur deuxième édition. Et là aussi, comme leur nom l’indique, le parcours est loin d’être plat…

Le ski club d’Oberhaslach voulait insuffler une nouvelle dynamique. Il n’a pas raté son coup. Il compte déjà plus de 400 inscrits prêts à se consacrer aux tracés proposés de son trail du Hasel, demain après-midi.

D’Oberhaslach au rocher de Mutzig

Et dans la liste, deux pointures haut-rhinoises, Jean-François Bombenger et Sébastien Spehler, feront le déplacement, pour probablement se disputer la victoire sur «le Rocher», le parcours majeur avec ses 28km, 1 100 m de dénivelé positif et ses passages remarquables par la porte de Pierre et le rocher de Mutzig, à 1 010 m d’altitude.

Sur les 14km du «Camphrier», on note la présence de Laurent Blaise (La Claquette) notamment, et de Marie Wintzerith (SRO).

Ces compétiteurs aux belles références viennent récompenser la centaine de bénévoles du Ski Club, qui se met en quatre depuis plusieurs semaines, au point de construire une passerelle à partir d’une dizaine de grumes aux abords de la salle polyvalente pour faciliter le flux des coureurs.

TRAIL DE LA HASEL : 28km à 15h, 14km à 15h30.

Niederhausbergen: vue plongeante sur le Kochersberg

Tout près de Strasbourg, les Forts Trotters, avec le concours de la section triathlon du VCU Schwenheim, proposent une épreuve tout aussi estampillée nature.

Le sentier raide menant à l’arboretum du Gloeckelsberg à Mundolsheim, le terrain de l’école de parapente, constitue le morceau de bravoure des 11,6 km, marqués par 102 m de dénivelé positif.

Les lieux offrent une vue plongeante sur le Kochersberg et le bassin strasbourgeois.

Un 5 km à travers la commune est également proposé. La marathonienne Laura Seyler (ASL Robertsau) en profitera notamment pour travailler un tantinet sa vitesse, dans la foulée de Clarisse Salomon. Sur la course reine, les organisateurs, qui s’appuyent sur une petite centaine de bénévoles, pourront compter sur le premier vainqueur, Laurent Winckel (ASPTT Strasbourg) ou encore Freddy Lapp (RT Scheiwghouse), en attendant peut-être Arnaud Bucher ou encore Kathia Friess.

Au rythme des pré-inscriptions, on devrait tutoyer demain en fin d’après-midi le cap des 500 participants, comme lors de la première, l’an passé.

LES COURSES DE LA COLLINE À NIEDERHAUSBERGEN: 5 km à 17h; 11,6 km à 18h. Départs rue de Bischheim, arrivées du fort Foch. Renseignements sur www.lescoursesdelacolline.wordpress.com. Inscriptions sur www.performance.com ou sur place.

_____________________________________________________________________________________________

Article DNA publié le 06/04/2013 à 05:00

Niederhausbergen Reconnaissance le 6 avril La 2e

édition des courses de la colline en préparation

Les courses de la colline de Niederhausbergen auront lieu le 4 mai. Ce samedi, c’est la reconnaissance du parcours pour les amateurs.

L’association « Les Forts Trotters » de Niederhausbergen, coureurs et randonneurs, et le VCUS Tri, tri-athlètes du Vélo Club de Schwenheim, sont aux manettes pour réitérer le succès de la première édition.L’an dernier, plus de 500 coureurs avaient participé à cette course à pied sur le site nature de la colline de Hausbergen. Les bénévoles se sont encore une fois fortement mobilisés pour donner à cette journée un caractère festif.

Deux parcours

Les participants auront le choix entre un 5 km et une course nature de 11,7 km. La petite distance se déroule sur pistes cyclables, avec traversée du village de Niederhausbergen et montée sur la fameuse piste des Forts du côté de Mundolsheim. avant de revenir sur Niederhausbergen.

La course nature, au départ identique à sa petite sœur, ira pour sa part parcourir des chemins de traverse sur la colline de Hausbergen et allongera le peloton entre les forts Foch et Ducrot.

Au menu, départ rapide, puis montée sur la colline, dont les chemins réserveront quelques surprises aux amateurs de course nature.

Au sommet de la journée (le Gloeckelsberg), le spectacle vaudra le déplacement pour encourager les compétiteurs du jour ! Avec en prime la belle vue sur le Kochersberg et les Vosges.

Ambiance pendant les courses avec les animations rock du groupe « Born on April 1 » qui devraient galvaniser les coureurs. Après les courses, animations zumba sur le stade du FC Niederhausbergen, lieu de ralliement post-courses pour les podiums et la partie gastronomique.

Renseignements auprès de Thierry Husen au ✆ 06 89 89 75 40. Blog dédié aux courses de la colline : http ://lescoursesdelacolline. wordpress.com.

Pour les amateurs, les organisateurs proposent une reconnaissance du parcours nature ce samedi 6 avril. Rendez-vous à 9h50 place de la Mairie à Niederhausbergen.

_________________________________________________________________________________________________________________

Article paru dans le bulletin municipal de Mundolsheim Avril 2013.

Après le succès de notre 1ère édition en 2012, nous réitérons pour 2013 l’organisation des Courses de la Colline en date du samedi 4 mai 2013. Comme l’an passé, il y aura un parcours roulant de 5000 m et un parcours nature de 11500 m au départ de la commune de Niederhausbergen.Cliquez sur la photo ou le lien pour accéder à l'albumLa course nature arrivera sur les hauteurs du Fort Ducrot pour atteindre les rues du Fort Ducrot, des Acacias, Schreiber, Petite rue de l’Eglise avant de passer en contrebas de la colline pour emprunter le sentier du Gloeckelsberg afin d’atteindre l’esplanade des parapentes et rejoindre l’arrivée à Niederhausbergen par les sentiers forestiers et champêtres.L’objectif de cette course est de permettre à tous les sportifs, qu’ils soient amateurs de course à pied ou néophytes de participer au parcours de leur choix en prenant un maximum de plaisir tout au long du kilométrage. Nous vous invitons à contribuer à la réussite de cet évènement en participant à une de nos courses ou tout simplement en venant encourager les coureurs tout au long du parcours. Après les épreuves sportives un moment convivial est prévu au stade de foot à Niederhausbergen où vous profiterez d’une animation Zumba et d’une petite restauration, tartes flambées, knacks, frites…
Les bulletins d’inscriptions ainsi que
toutes les informations complémentaires
sont disponibles sur le blog dédié aux
Courses de la Colline :
Contact : Sandrine Schallwig
Association Forts Trotters
s.schallwig@live.fr
06 60 79 94 10

_____________________________________________________________________________________________

Article DNA par A.G., publié le 10/05/2012 à 05:00

NiederHausbergen Courses de la colline « À vos

marques… »

Les spectateurs se sont notamment postés en haut de la côte du 11,5 km, d’où la vue sur le Kochersberg est imprenable… Photo DNA — Jean François Badias

Les spectateurs se sont notamment postés en haut de la côte du 11,5 km, d’où la vue sur le Kochersberg est imprenable… Photo DNA — Jean François Badias

Près de 500 coureurs se sont élancés samedi en fin d’après-midi sur la colline entre Niederhausbergen et Mundo, encouragés par de nombreux spectateurs. Ambiance.

Ils sont partout. Sur les trottoirs rue de Hoenheim, sur le macadam rue du Fort-Foch, à s’échauffer en attendant le coup d’envoi. Il suffit de suivre leur foulée pour trouver la ligne de départ.

« Alors, tu fais le 5 km ? », demande l’un des organisateurs à un coureur qui s’aligne pour prendre le départ. « J’ai un problème au tendon, se justifie celui-ci. Le 11, ç’aurait fait trop. Surtout que je dois faire les courses de Strasbourg. »

Au départ de la première course, l’ambiance est plutôt bon enfant. On court en famille, entre amis, comme ceux de Véro, qui, pour fêter ses 40 ans, ont tous mis une perruque. Le plus : ça permet de repérer les copains de loin et ça protège de la pluie. Le moins : ça tient très chaud… « On fait une petite course sympa. Parce que faire le 11 km, ça veut dire arriver trop tard pour profiter de l’apéro », explique l’une des membres du groupe.

108 bénévoles

Juste le temps de traverser le village ou de faire un arrêt toilettes à la salle culturelle, mise à la disposition pour l’occasion par la commune, que déjà les premiers franchissent la ligne d’arrivée sous les applaudissements. « 11 e, 12 e, 13 e… Après 10 e, c’est nul ». Du haut de son 1,20 m, Hugo, qui compte les coureurs par ordre d’arrivée, n’est pas peu fier de la médaille qu’il a obtenue au 750 m organisé dans l’après-midi, alors que c’est sa première participation. Ce qui n’empêche pas sa mère de lui dire qu’il exagère.

Les bénévoles – 108 ont finalement été mobilisés pour l’occasion – ont pris leurs postes le long du parcours du 11,5 km. En haut de la côte, la petite équipe du ravitaillement numéro 2 est fin prête : les gobelets d’eau et de sirop sont remplis, et des assiettes pleines de fruits secs, de bananes et d’oranges, voire de pain d’épice, attendent les coureurs. Du kiosque à musique du Gloeckelsberg s’échappent des riffs de guitare, les « Born on April 1st » assurant l’ambiance musicale. Les spectateurs, qui attendent de voir les coureurs affronter le morceau de bravoure – la montée dans le terrain de parapente –, profitent à la fois du concert et de la vue.

Juste avant la descente, Lorette, une autre bénévole, signale les cordes aux coureurs et les invite à la prudence. Avec 494 participants alignés au départ des deux courses, dont 367 pour le 11,5 km, les Fort Trotters et VCUS Tri, associations organisatrices, en ont récupéré autant à l’arrivée. Une bonne raison parmi plein d’autres – dont l’entousiasme des coureurs – de rééditer les courses de la colline l’année prochaine.

_____________________________________________________________________________________________

Article DNA publié le 07/05/2012 à 05:00

Athlétisme Courses de la Colline à Niederhausbergen

L’ASPTT au sommet

Franc succès pour cette première édition avec près de 500 coureurs. Même si la montée de la colline a laissé des traces… Photo DNA — JEAN-FRANçoiS BADIAS

Franc succès pour cette première édition avec près de 500 coureurs. Même si la montée de la colline a laissé des traces… Photo DNA — JEAN-FRANçoiS BADIAS

Les Courses de la Colline de Niederhausbergen ont eu lieu samedi après-midi. Victoires pour Winckler, Froehlich, Gerber et Salomon.

cette première édition a connu un franc succès avec 495 coureurs à l’arrivée. Thierry Husneau président de l’association les Forts Trotters associé avec le VCUS triahtlon de Schwenheim s’est entouré de plus d’une centaine de bénévoles pour permettre le bon déroulement des épreuves.

« Bon nombre de coureurs viennent s’entraîner ici »

« Le concept des courses natures tend à se développer. Et bon nombre de coureurs viennent s’entraîner ici », explique M. Husneau, cherchant les causes de ce succès.

La journée commençait par deux mini-courses pour les plus jeunes en début d’après-midi. Puis un 5,5 km sur route avec montée vers la colline. Enfin, l’épreuve phare de la journée, la course nature de 11,5 km à travers les chemins forestiers et agricoles qui traversent la colline.

Sur le 5 km c’est le coureur de l’ASPTT Strasbourg, Antoine Gerber qui s’impose en 18’27’’ devant Guillaume Pillon (Fast Guebwiller) et Karim Khodjaoui de l’ASL Robertsau.

« J’ai fait un peu une course d’attente derrière Guillaume et j’ai commencé a accéléré dans le haut de la montée. Malgré les jambes un peu lourdes c’est passé » résume le vainqueur de la course.

Chez les femmes, c’est Clarisse Salomon (Jog’R le Team) qui se classe première terminant en 20’51’’ juste avant qu’une petite averse ne vienne rafraîchir les concurrents. Derrière Edith Weber termine deuxième pour 6 secondes d’avance sur sa coéquipière de l’ASL Robertsau Laura Seyler qui boucle la course en 21’58’’.

Alors que les dernières gouttes achevaient de mouiller le parcours, les coureurs s’engageaient dans le 11,5km pour arpenter la colline de Nieder. Traversant quelques passages boueux avant de revenir sur la route pour les descentes, la course obligeait une grande concentration. Longtemps en tête mais suivi de près par Laurent Winkel, Maxime Genevé (Ana/Saverne) laisse échapper la victoire en raison de plusieurs chutes en fin de parcours pour un mauvais cramponnage.

L. Winkel (ASPTT Strasbourg) qui avait déjà remporté plusieurs 5 km signe là, sa première victoire sur 11 km en 42’06’’, âprement disputée.

« Maxime est parti très vite et j’ai fait l’erreur de le suivre, du coup je me suis mis un peu dans le rouge. Mais dans les montées je le reprenais et après être tombé il a un peu lâché, ça m’a permis de passer devant »

Autre victoire pour l’ASPTT qui remporte trois titres sur les quatre principaux, celle d’Hélène Froehlich et de Delphine Paris, arrivées en tête chez les filles en terminant main dans la main en 52’17’’. Catherine Gain qui termine le parcours en 54’34’’ se hisse à la troisième place.

____________________________________________________________________________________________

Athlétisme Gerber/Winkel : le doublé

Journal L’Alsace le 06/05/2012 à 05:00
Les champions d’Alsace de Bike and Run, Antoine Gerber et Laurent Winkel, ont remporté hier le 5,5 et le 11,5 km des premières courses de la colline à Mittelhausbergen.

« Souvent, on se répartit les courses. Laurent est plus à l’aise sur les longues distances, moi sur les courtes. C’est ce qu’on a fait ici. » Déjà vainqueur du combiné de Saint-Nabor mardi, Antoine Gerber (ASPTT Strasbourg) a inscrit hier une nouvelle épreuve à son palmarès : le 5,5 km des premières courses de la colline de Mittelhausbergen qui ont réuni pas moins de 494 coureurs. Son partenaire de Bike and Run, Laurent Winkel (ASPTTS lui aussi), a permis au duo – sacré champion d’Alsace de cette discipline à Oberhausbergen à l’automne 2011 – de signer un doublé, puisqu’il a ensuite enlevé le 11,5 km.

A. Gerber fut donc le premier à ouvrir le bal. Avec Guillaume Pillon (FAST Guebwiller), il prit vite la poudre d’escampette. Il s’impose en 18’27’’, avec 9 secondes d’avance sur le Guebwillerois et 17 sur le Robertsauvien Karim Khodjaoui, 3 e. Chez les dames, l’inusable Clarisse Salomon (Irmstett) ajoute une nouvelle couronne à sa collection en 20’51’’.

Sur le 11,5 km, Maxime Genewé a longtemps cru tenir le bon bout. Mais l’athlète de l’ANA/Saverne, 3e du semi-marathon de la Wantzenau mi-mars, a payé cher son mauvais cramponnage. « J’avais pris les chaussures de route. Dès que nous sommes entrés dans la forêt, je glissais. Je ne pouvais pas relancer en montée et suis tombé cinq ou six fois en descente. J’avais une minute d’avance que j’ai perdue. »

Parti plus prudemment, Laurent Winkel a profité des mésaventures de son adversaire pour finir en 42’06’’, devant son rival, 2 e en 42’53’’, et Damien Avril, 3 e et premier vétéran en 43’25’’.

L’ASPTTS a aussi dominé la course chez les féminines. Hélène Froehlich, la spécialiste du triathlon victorieuse du trail de Rouffach et 3 e de la montée du Horodberg, et Delphine Paris, 4 e à Rouffach, ont fini main dans la main en 52’17’’.

_____________________________________________________________________________________________

Article DNA par A.G., publié le 03/05/2012 à 05:00

Sur la colline de Hausbergen Courses Derniers

préparatifs

Les bénévoles avaient pour mission de sécuriser la montée des coureurs. Photo DNA – Jean-François Badias

Les bénévoles avaient pour mission de sécuriser la montée des coureurs. Photo DNA – Jean-François Badias

Nettoyer la montée du 11,8 km : telle était la mission des organisateurs des courses de la colline, une nouvelle épreuve programmée samedi sur les hauteurs de Niederhausbergen.

Derrière l’arboretum du Gloeckelsberg à Mundolsheim, le terrain de parapente offre une vue plongeante sur le Kochersberg. Un sentier assez raide bordé de ronces et d’orties descend jusqu’au pied de la colline.

Deux parcours «nature» à travers la colline

C’est le « morceau de bravoure », explique Thierry Huseneau, président des Forts Trotters, association de Niederhausbergen, organisatrice des courses de la colline. La première édition de cette course « nature », organisée avec le soutien de VCus Tri, est programmée samedi. À cet endroit, le parcours forme une sorte de fer à cheval, menant les coureurs en haut de la côte pour les faire redescendre tout de suite après.

La mission des bénévoles déployés dans la montée consistait à ramasser les tessons de verre, bouteilles et autres détritus. « C’est pour éviter qu’un coureur ne se blesse s’il doit prendre appui dans la pente », expliquait l’une d’entre eux. Gants, sacs poubelles et râteaux en main, ils ont déblayé l’essentiel en surface — le site, aujourd’hui recouvert par la végétation, aurait abrité autrefois une décharge de l’agglomération…

Si les plus courageux s’élanceront sur le parcours de 11,8 km sur la colline et graviront la pente ce week-end, les organisateurs ont aussi prévu un parcours de 5,5 km à travers le village de Niederhausbergen, puis le long de la piste des forts. Dans l’après-midi, les circuits sont aussi prévus pour les enfants.

« Le balisage est déjà en place pour que les coureurs puissent repérer les circuits », explique Thierry Husenau. En fin de matinée, une réunion était programmée avec les 93 bénévoles (pour les points de ravitaillement ou la signalisation, notamment). Reste encore quelques points logistiques et administratifs à régler et les coureurs pourront s’élancer. Les organisateurs attendent 400 personnes.

Samedi 5 mai, courses de la colline à Niederhausbergen. Départs du 5,5 km (17 h) et du 11,8 km (18 h) rue de Bischheim. Retrait des dossards au stade de foot à partir de 14 h. Renseignement : https://lescoursesdelacolline.wordpress.com/. Inscriptions : www.performance67.com/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :